World War 3 , le jeu édité et développé par le studio polonais The Farm 51, sera en early acces (accès anticipé) ce vendredi 19 octobre via Steam pour les joueurs PC. Après une série de tests sur la beta fermée, les développeurs ont décidé de se lancer dans le grand bain. Sur Steam, les créateurs du jeu FPS ont par ailleurs vivement remercié les milliers de joueurs qui ont pu « frotter leurs rangers » sur le champs de bataille de WW3. Cette phase de test leur a permis d’avoir un feedback constructif et intéressant pour les correctifs à apporter au jeu.

 

Certains voulaient « un retour aux sources du FPS » : WW3 arrive.

Il n’a échappé à personne que le jeu WW3 fait cruellement penser aux jeux Battlefield 3 et Battlefield 4. Des combats plus proches de notre réalité avec des armes, des véhicules et camouflages  plus modernes, des customisations semblables à celles que l’on pouvait trouver sur les premiers jeux BF ou même sur les premières éditions de la saga Call of Duty. Un retour aux sources donc pour certains joueurs, dont certains ont été démotivés ou peu intéressés par les « vieilles guerres » mondiales de 14-18 ou de 39-45 des jeux BF1 et BFV. Ou à contrario, ceux qui ont ressenti une certaine usure à jouer les derniers COD ou les sauts de gazelle provoqués par les jet-packs pouvaient donner le vertige aux traditionalistes du champs de bataille.

Mais parlons du jeu. Ce jeu est donc un pur FPS, élevé au bon petit lait de Pologne, un pays qui est en hype sur le gaming puisque « The Witcher3 », « Dying Light » ou encore « This War of Mine » – pour ne citer qu’eux, ont enchaîné les succès commerciaux et les compliments populaires. WW3 sera t-il, lui aussi, au rendez vous ? Bien trop tôt pour en juger même si les premiers retours sont plutôt positifs dans l’ensemble.

World War 3

Les pays de l’EST, nouveau terrain (miné) de jeu.

Les rues de Varsovie (Pologne), Moscou (Russie) et Berlin (Allemagne) seront les premières villes principales du jeu World War 3. L’ambiance nous sert un conflit moderne avec des tactiques, des techniques et des procédures inspirées par de véritables engagements de combat. Tout cela concrètement instauré dans deux modes de jeu

  • Warzone : un mode total qui offre des opportunités de combats dynamiques et intenses dans des batailles d’infanterie et d’unités blindées sur des points fortifiés, axées sur le travail d’équipe
  • Le Recon : un mode à orientation tactique qui permet aux joueurs de coopérer au sein de petites escouades de reconnaissance laissées à elles-mêmes pour survivre et capturer des cibles de grande valeur en territoire hostile.

Le teamplay est véritablement le cheval de bataille du studio polonais. Ils insistent vraiment sur le fait de devoir jouer en équipe. Que l’on défende ou attaque, l’esprit collectif devra primer pour la victoire. Après, comme chacun le sait, tout dépend des joueurs qui composent votre équipe. Ils annoncent également avoir travaillé avec des experts en balistique, en robustesse des matériaux : comme tout bon jeu FPS qui se respecte. A voir « in game » si l’équilibrage des armes (grand point sensible) sera bien au rendez-vous mais cela nous paraît prometteur !

Jeu FPS WW3- killstreak

 

 

World War 3 en accès anticipé le 19 octobre
Étiqueté avec :        

RED LION

Un soldat de plus mort au combat. Follow us on twitter @Killstreak00

Laisser un commentaire