Battlefield V nous promet de sortir l’artillerie lourde en terme d’équipements, d’armes et de gadgets pour cet édition du jeu 2018, qui, pour rappel, se déroulera pendant le conflit de la seconde guerre mondiale. La technologie ayant bien évolué depuis la première guerre, vous retrouverez donc des armes, gadgets et des explosifs plus performants. Killstreak vous fait votre « shopping-list » afin de bien vous préparer aux futurs combats qui vous attendent sur le champ de bataille.

Les armes de Battlefield V

Les armes : un arsenal étoffé

Pas moins de 30 armes différentes seront à l’affiche dans Battlefield V. Selon votre classe de jeu : assaut, médecin, soutien et éclaireur (tout comme dans Battlefield 1), vous aurez un rôle à jouer et des armes qui vous seront attribuées. Certaines le seront d’entrée, d’autres seront à débloquer avec l’argent virtuel que vous gagnerez au fur et à mesure de votre progression dans le jeu. Grâce aux spécialisations, vous pourrez peaufiner vos armes pour qu’elles s’accordent avec votre style de jeu.

Fusils d’assaut :

  • StG 44 – Beaucoup le considèrent comme le tout premier fusil d’assaut. Il dispose d’une cadence de tir, d’une précision et d’une puissance d’arrêt élevées.
  • Sturmgewehr 1-5 – Cette variante du fusil semi-automatique Gewehr 1-5 dispose d’un sélecteur de tir.
  • M1907 SF – Une arme similaire à la carabine M1, mais plus lourde et plus puissante.

Fusils semi-automatiques

  • Selbstlader 1916 – Un premier modèle de fusil semi-automatique allemand. Comme il était vulnérable aux conditions environnementales, il eut plus de succès au sein de l’armée de l’air que de l’armée de terre. Seuls 1 000 exemplaires ont été conçus.
  • Gewehr 43 – Un fusil si solide qu’on pouvait s’en servir comme d’un échelon.
  • Gewehr 1-5 – Un fusil semi-automatique qui employait le même chargeur détachable que le StG 44.
  • Carabine M1A1 – Un fusil semi-automatique à la cadence de tir très élevée, mais à la puissance réduite. Il vaut mieux l’utiliser contre des cibles situées à moins de 50 mètres.
  • Turner SMLE – Tire plus vite que le Gewehr 43, mais ses tirs sont moins puissants sur la distance.

 Fusils à verrou :

  • Gewehr M95/30 – Les origines de ce fusil remontent à la fin du XIXe siècle. Il fut largement employé par l’armée austro-hongroise pendant la Grande Guerre.
  • Krag-Jørgensen –Un fusil dont les origines remontent à la fin du XIXe siècle. Il disposait d’un chargeur fixe alimenté par le côté et non le dessus.
  • Lee-Enfield No. 4 Mk l – Un fusil de précision à cadence de tir très élevée. La vitesse de sa balle est plus faible que la Kar98, donc il vaut mieux l’utiliser à moyenne portée.
  • Kar98 – Le fusil à verrou le plus répandu dans l’armée allemande.

Fusils à chargement automatique :

  • Model 8 – Une arme créée en 1900. Il fut utilisé par les chasseurs américains et certaines unités de police, mais l’armée américaine ne l’adopta jamais officiellement.
  • ZH-29 – Un fusil à chargement automatique très puissant capable d’éliminer la cible en seulement deux tirs.
  • RSC – En modifiant des pièces du fusil Lebel, les Français conçurent le RSC, qui devait le remplacer. Il était moins cher à produire, mais des soldats lui reprochèrent d’être encombrant dans les tranchées.

Pistolets-mitrailleurs :

  • Sten – Le jumeau plus maniable du MP40.
  • Suomi KP/-31 – Un pistolet-mitrailleur à cadence de tir élevée, mais difficile à contrôler. Bien qu’il soit un peu faible au départ, il profite bien plus de la progression que les autres PM.
  • EMP – Développé en Allemagne, ce PM était extrêmement populaire en Europe et en Asie.
  • MP40 – Les Alliés surnommaient cette arme « Schmeisser », mais le célèbre constructeur d’armes éponyme n’a jamais été impliqué dans sa conception.
  • MP28 – Après la Grande Guerre, Hugo Schmeisser apporta de nombreuses améliorations au MP18, comme le remplacement du chargeur tambour par un chargeur droit. Le MP28, qui résulta de ces changements, fut vendu à la Chine et au Japon, entre autres.
  • MP34 – Le design du MP34 était tiré du vieux pistolet-mitrailleur MP18. Cette arme très bien conçue et aux coûts de production particulièrement élevés fut principalement utilisée par l’armée allemande.
  • M1928A1 – La « Tommy Gun » devint célèbre dans les années 1920 grâce aux gangsters de Chicago. Dotée d’une précision et d’une cadence de tir élevées, elle fut adoptée par l’armée américaine en 1938. De même, les commandos et les rangers alliés l’utilisèrent en grand nombre.

Fusils-mitrailleurs :

  • KE7 – Fusil-mitrailleur à cadence de tir moyenne. Bien que ce fusil-mitrailleur ait été conçu en Suisse, l’armée suisse ne l’a jamais utilisé.
  • Bren – Conçu d’après une arme tchécoslovaque, son chargeur monté sur le dessus lui donnait une apparence particulière.
  • FG-42 – Fusil automatique à cadence de tir très élevée, mais doté d’un petit chargeur. C’est l’arme du Soutien au taux de dégâts le plus élevé.
  • Lewis – Cette arme entra en service dans les forces alliées en 1914. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Britanniques l’utilisèrent à nouveau comme arme antiaérienne. Avec le manchon de son canon et son chargeur tambour monté sur le dessus, il était facilement reconnaissable.

Mitrailleuses :

  • MG 34 – Une mitrailleuse novatrice, portable, refroidie par l’air et disposant d’une cadence de tir élevée. Elle était trop complexe pour être produite en masse et sera remplacée par la MG42.
  • MG 42 – Cette mitrailleuse était fiable, simple à utiliser et disposait d’une cadence de tir phénoménale. Après son introduction en 1942, elle servit sur tous les fronts.

Fusils à pompe :

  • M30 Drilling – Une arme à triple canon qui confère une polyvalence insoupçonnée. Utilisez son double canon de fusil de chasse à courte portée et changez de mode de tir pour utiliser le canon de fusil à moyenne portée.
  • 12g Automatic – Cette arme a servi pendant les deux guerres mondiales. Ce fut le premier fusil à pompe semi-automatique fonctionnel utilisé par les Alliés. L’armée allemande finit par s’en inspirer pour créer sa propre version.

Les armes secondaires :

  • Pistolet P38
  • Ruby
  • Pistolet P08
  • Repetierpistole M1912
  • M1911
  • FP-45 Liberator
  • Revolver Mk Vl

9 armes de mélée :

  • Couteau de poche britannique
  • Matraque
  • Batte de cricket
  • Hachette
  • Kukri
  • Pioche
  • Couteau d’éclaireur
  • Pelle
  • Couteau de Solveig

Les gadgets et accessoires BFV :

  • Caisse de munitions
  • Sac de munitions
  • Pistolet lance-fusées
  • Fusil lance-grenades
  • Lunette de reconnaissance M49
  • Caisse médicale
  • Sac médical
  • Panzerfaust 100
  • PIAT
  • Mine bondissante S 35
  • Fusil lance-grenades fumigène SMLE
  • Leurre
  • Balise de réapparition
  • Dynamite collante
  • Sturmpistole
  • Mine Teller

Les renforts :

  • Roquette V-1
  • Roquette JB-2
  • Sturmtiger
  • Churchill Crocodile
  • Largage de cylindre de ravitaillement
  • Autochenille T48 GMC 6 pdr antichar
  • Autochenille 251 Pakwagen

Grenades et armes lancées :

  • Non à fragmentation No. 36
  • Grenade fumigène M18
  • Non incendiaire No. 76
  • Non collante No. 74
  • Geballte Ladung
  • Non à impact No. 69
  • Couteau de lancer

5 armes statiques et/ou tractables

Le champ de bataille peut avoir un impact sur vous, mais vous pouvez également le modeler. Tractez un canon antichar vers un point stratégique ou prenez les commandes d’un canon antiaérien pour descendre avions.

  • FlaK 38
  • PaK 40
  • QF 6 pdr
  • Mitrailleuse lourde Vickers (trépied)
  • MG34 (trépied)

Tous nos articles Battlefield 5

Articles similaires

Les armes et équipements de Battlefield V
Étiqueté avec :            

RED LION

Un soldat de plus mort au combat. Follow us on twitter @Killstreak00

2 avis sur « Les armes et équipements de Battlefield V »

Laisser un commentaire