Sorti depuis le 13 novembre dernier grâce au dévouement et au travail des employés des studios IO interactive, Hitman 2 était très attendu par les fans. Pourtant le célèbre jeu d’infiltration a bien failli ne pas voir le jour, ce qui aurait été désastreux au vu de l’historique exceptionnel de la licence. Retour sur le Highlander danois à qui on a voulu couper la tête…

 

Sauver l’Agent 47

Après l’annonce de la vente du studio IO Interactive par Square Enix et la vague de licenciements qui s’en est suivie, Il était presque miraculeux de voir le jeu Hitman 2 sortir. Pour rappel, en mai 2017, Square Enix se séparait d’IO Interactive en plein développement de HITMAN 2. Si on s’étonnait alors de voir le géant japonais se retirer malgré une licence lucrative, il convient de remarquer que les éditeurs ont permis aux employés d’en conserver les droits jusqu’à la transition avec leur nouveau partenaire : Warner Bros.

Yosuke Matsudale, PDG de Square Enix, avait expliqué pourquoi le groupe nippon s’était désengagé de la licence Hitman :

« Bien qu’Hitman ait été un succès, nous avons réfléchi aux investissements nécessaires aux développements d’une seconde et d’une troisième saison, alors que nous devions également allouer des ressources à d’autres projets. J’examine toujours les choses du point de vue des coûts de développement et de la performance réalisée. Dans le cas d’Hitman, plusieurs de nos attentes n’ont pas été atteintes. Chez Square Enix, nous faisons parfois face à des conflits où à des manques de ressources, aussi bien du côté occidental que dans nos studios japonais. Si  nous n’avions pas investi autant dans Hitman, cela aurait pu ruiner le jeu, ce qui nous a placé dans une position quelque peu délicate ».

 

L’esprit d’équipe face à la tempête

Face au départ d’une bonne partie des effectifs du studio IO Interactive, la solidarité des « restants » a permis de sauver le futur de l’agent 47 mais surtout celui du studio danois. C’est l’associate director Eskil Mohl qui revient sur ces moments compliqués mais qui ont révélé aussi une belle unité d’équipe :

« C’est en quelque sorte un miracle qu’on soit ici aujourd’hui, c’était très dur, mais c’est toujours beaucoup de travail, et du travail fun. Nous avons dû laisser beaucoup de gens partir. Mais cela a permis à l’équipe qui restait de se rassembler autour du projet. Nous travaillions déjà sur Hitman 2, puis tout cela est arrivé… Cela nous a en quelque sorte unifié ».

 

Le nouveau couple IO Interactive – Warner Bros Games

Le géant américain s’est engagé financièrement sur le jeu Hitman 2 mais précise qu’il serait impliqué sur d’autres projets d’IO Interactive à l’avenir. Il ne s’agirait donc pas seulement d’un plan sauvetage « one shot ».

« Nous sommes très heureux de travailler avec IO Interactive, un studio talentueux qui a une longue histoire derrière lui avec les célèbres jeux Hitman. La communauté mondiale de Hitman a accueilli avec joie le retour de la série, et nous avons hâte de présenter Hitman : Definitive Edition aux fans de longue date ainsi qu’aux nouveaux joueurs, » déclare David Haddad, président de Warner Bros Interactive.

Les développeurs ont pu délivrer le jeu Hitman 2 en novembre, pour le plus grand plaisir des fans. On y retrouve les « sympathiques » mécaniques d’assassinat de l’agent 47, l’ambiance démente qui vous plonge en pleine immersion. Mais aussi quelques nouveautés dont on vous reparlera dans notre test très prochainement.

Du côté de Killstreak, on espère que la licence ne perdra pas en qualité sur les prochains opus, faute de ressources. On a été étonné par la suppression des cinématiques entre chaque épisode, ce qui faisait – aussi – la beauté de la campagne. Cela a été remplacé (faute de budget/temps ?) par des images figées avec la voix off des personnages. Évidemment, on ne va pas se plaindre : Hitman 2 est sorti : le jeu est globalement très bon et toujours aussi plaisant.

On est également très heureux pour les équipes d’IO Interactive qui ont pu, pour certains, préserver leur job et terminer ce nouvel opus de l’agent 47. Bravo à eux pour leur travail et abnégation 😉

Articles similaires

Hitman 2 : le miraculé
Étiqueté avec :    

RED LION

Un soldat de plus mort au combat. Follow us on twitter @Killstreak00

Laisser un commentaire